LA MANIFESTATION DE MONTPELLIER
(9 JUIN 1907)
700000 MANIFESTANTS

LE MEETING DU 9 JUIN A MONTPELLIER
(600000 manifestants)

L'arrivée des délégations avec leurs pancartes
La carte a été envoyée le 11 juillet 1907 par un employé des Contributions Indirectes à des cousins à Grenoble
Souvenir de la grrrande manifestation viticole du 9 juin 1907, manifestation plus agréable que celles qui l'ont suivie.


LE MEETING DE MONTPELLIER
Le passage du Défilé des Gueux sous l'Arc de Triomphe


La carte, postée à MONTPELLIER le 14 septembre 1907, est adressée à un soldat de RODEZ. Elle a sans doute été contrôlée par les autorités militaires à son arrivée (cachet du Major de la garnison de Rodez).

SOUVENIR DE LA MANIFESTATION VITICOLE DU 9 JUIN 1907
A MONTPELLIER

Le défilé dans la Rue Nationale (actuellement rue Foch)


LE MEETING DE MONTPELLIER
Le Défilé des Gueux Place de la Comédie

La carte, postée le 14 juillet 1907 est destinée à un lieutenant-colonel à LAON !!!

LE MEETING DE MONTPELLIER
Carte avec vue de la manifestation et portrait de Marcellin ALBERT
Postée à MONTPELLIER le 16 décembre 1907, son expéditeur anonyme écrit
Tu vois bien que tu as su ce que je te disais sur l'épidémie. La maladie a à peu près disparue. Quant à moi j'ai été jusqu'ici sain et sauf. J'ai assisté moi et toutes les troupes de Montpellier à la dégradation militaire d'un type de la 3ème compagnie.
S'agit-il d'un militaire qui parle à mots couverts (l'épidémie) des troubles de juin?
C'est possible...

LE MEETING DE MONTPELLIER
Carte avec vue de la manifestation et portrait du Docteur FERROUL, Maire de NARBONNE

LE MEETING DE MONTPELLIER
Marcelin ALBERT saluant la foule

Elle a été expédiée le 11 juillet par le même employé des Contributions Indirectes à ses cousins de Grenoble; il écrit
Le Monsieur dont la chemise est ornée!! d'une croix représente le grrand citoyen Marcellin Albert, le Rédempteur du Midi, comme on dit ici.
Comme le Christ, son prédécesseur dans un autre objet, il gémit en ce moment sur la paille humide des cachots Montpelliérains.
Nous sommes revenus au calme apparent, mais les troupes continuent à garder la ville.