LA TRAGEDIE DE NARBONNE
(19 et 20 JUIN 1907)

M. FERROUL, maire démissionnaire de Narbonne au milieu des manifestants
La démission de FERROUL, ainsi que la totalité du conseil Municipal de NARBONNE, a eu lieu le 12 juin


NARBONNE
4 heures du matin
Arrestation du Dr Ferroul

Cette arrestation a eu lieu le 19 juin au petit matin

NARBONNE
Gibet dressé par les manifestants à l'adresse de M. Clémenceau
La pancarte porte l'inscription

Haute situation seule digne pour CLEMEN-SOT

La porte de la Sous-Préfecture enfoncée par les manifestants et gardée par la troupe
(soirée du 19 juin)


Le bivouac des militaires dans NARBONNE
La carte a été envoyée le 14 juillet 1907 probablement par un officier des troupes qui occupaient NARBONNE

Cette vue vous donne une idée de la vie que nous menons depuis 25 jours et du nouveau mode couchage que nous avons adopté


A LA MEMOIRE DES VICTIMES DU 19 ET DU 20 JUIN
Tumulus érigé à l'endroit où, lors de la fusillade du 20 juin, est tombé Léon MAYNAUD (ou MAIGNAN)
Sur les différents écriteaux, on peut lire
VICTOIRE FACILE QUE LE 139e de LIGNE POURRA INSCRIRE SUR SON DRAPEAU
Léon Maynaud Victime de Clémenceau - Picquart
A Notre Camarade Victime du 139e de Ligne


NARBONNE
Le Tumulus
Tumulus érigé devant l'Hôtel de Ville
Sur la pierre, on peut lire

Victime du 139e de ligne ASSASSIN
Mort à Clémenceau et Picquart


Photocarte représentant les obsèques d'une des victimes de la fusillade Au dos de la carte, il est précisé:
Obsèques d'une victime des 19 et 20 juin 1907 de Narbonne
Danjard qui fut tué dans la rue de l'ancien courrier


NARBONNE
Evénements des 19 et 20 juin 1907

Ils n'ont plus faim
Dessin (signé un Narbonnais) paru dans un journal de l'époque, édité ensuite en carte, et montrant les victimes après la charge des dragons et de l'infanterie.