BRIGNOLES

BRIGNOLES est situé sur la route royale qui conduit d'AIX en ITALIE, à 9,5 lieues d'AIX et un relais de la Poste aux Chevaux y est établi.
Un bureau de la poste aux lettres (bureau de direction) y existe au moins depuis 1636.

Lettre du 1er juillet 1581 adressée par les consuls de BRIGNOLES aux consuls de MARIGNANE.
Ne comportant aucune indication postale, le pli a été porté par un messager de la ville de BRIGNOLES.

Lettre du 13 janvier 1708 adressée par le notaire de CARCES à VALENCIENNES.
Mention manuscrite
de brignolle indiquant l'origine; la lettre, expédiée en PORT DU a été taxée 12 sols.
A noter que l'expéditeur a indiqué le chemin à suivre:
De Provence à Valenciennes en flandres par Aix, Lyon paris

Lettre non datée expédiée en PORT PAYE de BRIGNOLES à NICE.
Le postier a apposé la marque noire au tampon
DE BRIGNOLLE (angle supérieur gauche) et la marque de port payé PP
Le bureau de BRIGNOLES est un des rares bureaux (le seul dans le VAR) à avoir utilisé une telle marque de PORT PAYE.

Sous la Révolution, BRIGNOLES a été le siège de l'Administration Centrale du département du VAR (équivalent de la Préfecture du département) entre octobre 1795 (transfert de GRASSE à BRIGNOLES par décret du 11 au 15 octobre 1795) et novembre 1798 (le transfert à DRAGUIGNAN prévu par un décret du 8 avril 1797 a mis plus d'un an pour devenir effectif).

Lettre du 23 février 1798 expédiée enPORT DU par l'ADMINISTRATION CENTRALE DU DEPARTEMENT DU VAR au MINISTRE DE LA GUERRE à PARIS.
La lettre porte la marque de départ
78
BRIGNOLLES
et la taxe manuscrite 13 décimes.
Griffe noire
L'Administration Centrle du Dept du Var



Retour à la carte des bureaux du Var