LA PURIFICATION DES LETTRES
A TOULON
(1800 - 1883)

Les grandes épidémies de peste d'abord, puis les épidémies de choléra ont amené les autorités sanitaires à imposer la purification du courrier en provenance de l'outremer (bassin méditerranéen ou colonies plus éloignées).
Cette purification était effectuée au Lazaret de la rade de Toulon par immersion des lettres dans un liquide ou par fumigation. A partir du début du 19e siècle, des incisions sont pratiquées dans la lettre.

Lettre pour Ajaccio écrite Dalla Rada di Tolone (de la Rade de Toulon) le 19 octobre 1819.
Présence de deux entailles de purification.


A partir de 1832, les autorités sanitaires apposent sur les lettres purifiées des marques au tampon dites marques de purification.
Les marques connues à Toulon sont :

* la marque cursive Purifié à Toulon , apposée de 1832 à 1839 soit au recto, soit au verso des lettres; elle est frappée en rouge ou en noir;


Marque Purifié à Toulon en rouge sur une lettre de service par porteur écrite à la quarantaine de Toulon en Rade le 29 juin 1836.
Présence de deux entailles de purification.



Marque Purifié à Toulon en noir au verso d'une lettre postée à Alger le 1er septembre 1838 et parvenue à Toulon le 4 septembre.
Présence d'une entaille de purification.


* la marque PURIFIEE A TOULON en noir dans un ovale de deux dimensions possibles (20 mm ou 18 mm de hauteur); elle est apposée au recto ou au verso de mars 1839 à 1849; elle sera réutilisée en 1866 - 1867, en 1871 et enfin en 1883 (en bleu).


Marque PURIFIEE A TOULON en noir au recto d'une lettre écrite à Smyrne le 13 février 1840 et parvenue à Toulon le 4 mars 1840.
Présence d'une entaille de purification. A noter le timbre à date
OUTRE-MER TOULON en rouge.



Marque PURIFIEE A TOULON en noir au verso d'une lettre postée à Alger le 11 juillet 1839 et parvenue à Toulon le 16 juillet 1839.
Présence d'une entaille de purification.



Marque PURIFIEE A TOULON en noir au recto d'une lettre écrite à Gorée le 7 septembre 1867 et parvenue à Toulon le 1er octobre.
Il s'agit de la deuxième période d'utilisation de la marque.


RETOUR AU SOMMAIRE DES MARQUES D'ENTREE MARITIME